Posts Tagged ‘Facebook’

Petite sociologie de Facebook: 2 ouvrages à lire

août 26, 2013

2 ouvrages que je vous recommende si vous voulez prendre un peu de recul sur les RSN (réseaux sociaux numériques): les 2 ouvrages ne sont pas des guides pratiques sur les réseaux mais plutôt des essais sociologiques pour ceux qui veulent réfléchir sur leur impact socio-économique.

Benoit, Fabien. Facebook. Collection: Le monde expliqué aux vieux. Paris: 10/18, 137 p. ISBN: 2-264-05840-9

http://www.10-18.fr/site/facebook_&104&9782264058409.html?RECHB=facebook

Delcroix, Eric, Proulx, Serge. Denouël, Julie. Les réseaux sociaux sont-ils nos amis? Collection: Le choc des idées. Paris: Le Muscadier, 2012. 126 p. ISBN 979-10-90685-04-8

http://www.muscadier.fr/catalogue/les-reseaux-sociaux-sont-ils-nos-amis/

Le premier est un essai très synthétique et agréable à lire, écrit par un journaliste de http://usbek-et-rica.fr . Fabien Benoit reprend l’histoire de Facebook depuis son origine pour le comparer aux autres réseaux historiques et pour montrer comment celui-ci est devenu un véritable Etat virtuel de la génération Y. L’auteur y décrit aussi les comportements cachés de ses citoyens ainsi que les valeurs de l’Etat Facebook; la coolitude, la positive attitude, la superficialité des “amitiés” (liens faibles), sa propre mise en scène, le concept d’”extimité”etc. Des remarques qu’avaient déjà mis en valeur les 2 auteurs de Facebook m’a tuer.

Plus original, l’auteur démontre comment l’idéologie néo-libréale d’une jeunesse américaine dorée a surpassé les valeurs plus rebelles de MySpace…Il soulève aussi les ambiguités d’une gouvernance très peu transparente et les enjeux auxquels Zuckerberg devra faire face.

Le deuxième ouvrage est un dialogue contradictoire entre 2 universitaires, l’un plus fervent et l’autre plus sceptique sur l’usage des réseaux; La confrontation soulève des concepts intéressants: la fameuse extimité (par opposition à l’intimité), liens faibles et personal branding, le “pouvoir” des algorithmes… Un exercice intellectuel intéressant mais dommage que la fabrication du livre soit trop légère (les pages se détachent dès les premières lectures…)

 

Réputation des Big Pharma américaines

février 14, 2013

Parmi les Big Pharma, Johson&Johson est la seule survivante dans le TOP60 des « most visible companies » établi tous les ans par Harris, avec une excellente 5e place.
Pfizer n’y figure plus depuis 2 ans.
Globalement, l’industrie pharmaceutique a un rating négatif à 40%.
à noter que Facebook n’occupe qu’une modeste 42e place, loin derrière Amazon (1er), Apple (2e) et Google (4e).

La Pharma française sur les réseaux sociaux (BioFutur)

juillet 10, 2012

Biofutur publie une intéressante étude par 2 enseignantes de Grenoble au sujet de la présence de la Pharma française (ou filiales françaises des grands groupes) sur les réseaux sociaux.

Pendant plusieurs mois, les 2 auteurs ont observé et quantifié leur présence sociale.

Clairement, elles constatent une meilleure présence des grands groupes qui ont les moyens d’engager des community managers. Linked-in « est le réseau le plus utilisé » puis YouTube, Twitter et Facebook.

Les conclusions encouragent les groupes à investir encore plus de temps et de présence dans ces nouveaux canaux incontournables: « en 2012, une entreprise peut-elle se permettre de ne pas être présente sur ces réseaux alors que tous ses patients, clients et prescripteurs le sont? »

à lire dans le dernier numéro de BioFutur:

Pellet, Stéphanie et Sabatier, Valérie. Comment les entreprises de la santé utilisent-elles les réseaux sociaux? Biofutur, N°334, Juillet-Aout 2012. pp. 63-65

http://www.biofutur.com/sommaire-magazine

Baromètre de la veille (Digimind): Twitter et Linked-In plus que Facebook

mai 31, 2012

Cette nouvelle enquête révèle que près de 80% des entreprises surveillent désormais les réseaux sociaux mais que Facebook et Google + ne sont pas encore considérés comme des sources essentielles.

L’étude de Digimind montre que la majorité (79,2%) des praticiens de l’information surveillent les médias sociaux pour en extraire les informations relatives à la concurrence, aux développements d’un secteur ou aux tendances de consommation. Ainsi, 62,5% suivent Twitter et 69,4% surveillent Linked-In quotidiennement dans le cadre de leurs activités de veille.

Cependant, Facebook et Google + ne sont pas considérés comme des sources essentielles à surveiller, avec respectivement 47,2% et 35,2% à les suivre régulièrement.

Baromètre Digimind des pratiques de veille 2012: Twitter 1- Facebook 0. Digimind, 30/05/12, Accessible sous: http://www.digimind.fr/actu/1117-barometre-digimind-des-pratiques-de-veille-2012-twitter-1-facebook-0.htm [Consulté le 31/05/2012]

LEEM: la nouvelle page Facebook « Le Médicament et Moi »

mai 24, 2012

Le LEEM annonce sa nouvelle page Facebook, « Le médicament&moi »:

c’est une nouvelle source d’information sur le médicament sur le réseau social. Elle vise un public large : citoyens, patients et leurs familles, salariés du secteur etc.

Objectif : répondre de manière pédagogique et ludique aux questions sur le médicament (de sa découverte à son utilisation en passant par sa fabrication).

Google+ et Facebook en chute d’intérêt

mai 16, 2012

2 études récentes soulignent le désengagement qui semble se profiler pour les 2 réseaux:

  • Google+: est comparé à une ville fantôme virtuelle:
    •  intérêt en baisse.
    • faible engagement des utilisateurs.
    • activité sociale réduite.
  • Facebook: Pour près de la majorité des américains, Facebook n’est qu’une mode passagère

D’après:

Bladier, Cyril. Google Plus, ville fantôme ? Presse Citron, 16 mai 2012. Disponible sous: http://www.presse-citron.net/google-plus-ville-fantome?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+Pressecitron+%28Presse-citron+-+Le+blog%29 [Accédé le 16 mai 2012]

La Mobilité va tuer Facebook et Google (en 2017 précisément)

mai 14, 2012

Challenges.fr reprend les propos d’un expert, Eric Jackson, qui se base tout simplement sur la succession des différentes générations de service pour annoncer la mort programmée des deux géants de l’Internet.

« Dans le monde l’internet, nous avons déjà connu trois générations », écrit le contributeur de Forbes.

  1. Avec Netscape, Yahoo!, AOL, Google, Amazon et Ebay, entre 1994 et 2001, la génération du Web 1.0 s’est achevée. 
  2. Puis, entre 2002 et 2009, les Facebook, LinkedIn et le spécialiste des coupons de réduction Groupon ont connu leur apogée. 
  3. Mais depuis 2010, l’internaute va progressivement se changer en mobinaute, à l’image de la profusion de nouvelles applications créées pour l’iPhone d’Apple ou les smartphones fonctionnant avec Android. »

Dussueil, Jeanne. Pourquoi Facebook et Google pourraient disparaître en 2017. Challenges, 11 mai 2012, Disponible sous: http://www.challenges.fr/high-tech/20120510.CHA6329/pourquoi-facebook-et-google-pourraient-disparaitre-en-2017.html?google_editors_picks=true [accédé le 14 mai 2012]

Internet et Médias sociaux en 2011:en France et dans le monde

janvier 3, 2012

Présence des bibliothèques sur Facebook (URFIST)

décembre 12, 2011

Impressionnante présentation par Alain Marois pour l’URFIST de Rennes

 

 

Twitter Versus Facebook, Google et les blogs!

septembre 28, 2011

Quelles sont les différences fondamentales entre les 2 réseaux sociaux, du point de vue purement ‘informationnel.

  • Twitter:
    • Réseau de personnes ayant des sujets d’intérêts communs (Versus liens sociaux préalables de Facebook)
    • Répond à un besoin d‘estime de soi (Versus Besoin d ‘appartenance de Facebook)
    • Logique d’audience (push) plus que de pull (moteurs de recherche type Google)
    • Logique de relai de l’information, pas d’originalité, pas de création (Versus Blogs)
    • Primauté plutôt que la pertinence (Versus les moteurs de recherche type Google)
    • Sources limitées à son seul réseau, plutôt que l’exhaustivité (Versus les moteurs de recherche type Google)
    • Réactivité plutôt que la capitalisation d’information validée (Versus Sources qualifiées)
Inspiré par l’article d’Alain Garnier,  Pourquoi Twitter a gagné la bataille du « social temps réel » grâce au Search. dans NETSOURCES N°91 de Mars-Avril 2011. pp. 6-8
http://www.bases-publications.com/revues/netsources/e-docs/00/00/00/07/document_revue.phtml