Petite sociologie de Facebook: 2 ouvrages à lire

2 ouvrages que je vous recommende si vous voulez prendre un peu de recul sur les RSN (réseaux sociaux numériques): les 2 ouvrages ne sont pas des guides pratiques sur les réseaux mais plutôt des essais sociologiques pour ceux qui veulent réfléchir sur leur impact socio-économique.

Benoit, Fabien. Facebook. Collection: Le monde expliqué aux vieux. Paris: 10/18, 137 p. ISBN: 2-264-05840-9

http://www.10-18.fr/site/facebook_&104&9782264058409.html?RECHB=facebook

Delcroix, Eric, Proulx, Serge. Denouël, Julie. Les réseaux sociaux sont-ils nos amis? Collection: Le choc des idées. Paris: Le Muscadier, 2012. 126 p. ISBN 979-10-90685-04-8

http://www.muscadier.fr/catalogue/les-reseaux-sociaux-sont-ils-nos-amis/

Le premier est un essai très synthétique et agréable à lire, écrit par un journaliste de http://usbek-et-rica.fr . Fabien Benoit reprend l’histoire de Facebook depuis son origine pour le comparer aux autres réseaux historiques et pour montrer comment celui-ci est devenu un véritable Etat virtuel de la génération Y. L’auteur y décrit aussi les comportements cachés de ses citoyens ainsi que les valeurs de l’Etat Facebook; la coolitude, la positive attitude, la superficialité des “amitiés” (liens faibles), sa propre mise en scène, le concept d’”extimité”etc. Des remarques qu’avaient déjà mis en valeur les 2 auteurs de Facebook m’a tuer.

Plus original, l’auteur démontre comment l’idéologie néo-libréale d’une jeunesse américaine dorée a surpassé les valeurs plus rebelles de MySpace…Il soulève aussi les ambiguités d’une gouvernance très peu transparente et les enjeux auxquels Zuckerberg devra faire face.

Le deuxième ouvrage est un dialogue contradictoire entre 2 universitaires, l’un plus fervent et l’autre plus sceptique sur l’usage des réseaux; La confrontation soulève des concepts intéressants: la fameuse extimité (par opposition à l’intimité), liens faibles et personal branding, le “pouvoir” des algorithmes… Un exercice intellectuel intéressant mais dommage que la fabrication du livre soit trop légère (les pages se détachent dès les premières lectures…)

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :