Archive for juillet 2011

Pour ou contre POWERPOINT!

juillet 28, 2011

Lu dans Rue89:

POUR:

  •  PPT permet de « captiver » l’assistance par des diapositives « percutantes et dynamiques »
  • Il synthétise la pensée 
  • c’est un moyen de présenter clairement leurs activités, ce qui s’avère très utile pour chercher des investisseurs. (…) Il permet une meilleure mémorisation, grâce à l’alliage de la parole et de l’image

CONTRE:

  • pendant ces réunions les employés s’ennuient et ne travaillent pas
  • La plupart des présentations sont trop ennuyeuses, trop simplistes… ou alors trop compliquées…

Kenedi, Gabriel. Pour ou contre les présentations POWERPOINT? Rue89, En ligne. Poste le 11/07/11

http://www.rue89.com/pour-contre/2011/07/11/pour-ou-contre-les-presentations-powerpoint-213251

à lire aussi:

Bloch, Philippe. Trop de PowerPoint tue l’action. L’Entreprise. N°202, juillet-aout 2011. p. 90

En résumé, vive Prezi!!!

Publicités

Où il est question de Science, de copyrights et des méchants éditeurs!

juillet 26, 2011

Marlène Delhaye publie un essai polémique, parfois discutable,  mais pas inintéressant:

  • La publication scientifique est un système curieuxles auteurs ne sont pas payés pour leur travail de rédaction, non plus que les personnes qui valident les articles (ce sont juste d’autres universitaires non payés), et, dans certaines disciplines, les membres des comités éditoriaux des revues ne sont pas non plus rémunérés. Parfois même les auteurs doivent payer les éditeurs. Pourtant, les articles scientifiques figurent parmi les publications les plus chères de la littérature commerciale.
  • La pression du « publier ou périr » dans le monde scientifique met les universitaires dans une position de faiblesse pour négocier, à laquelle s’ajoute la forte inertie du système actuel. Ceux qui ont le plus de pouvoir pour changer le système – les chercheurs titulaires reconnus, dont les travaux donnent de la légitimité et du prestige aux revues, plutôt que l’inverse – sont les moins touchés par les faiblesses de ce système. Eux sont soutenus par des institutions qui leur fournissent de façon transparente les accès à toutes les ressources dont ils ont besoin
  • Le droit d’auteur est une fiction juridique qui représente un compromis étroit : nous abandonnons une partie de notre droit naturel à échanger de l’information contre la création d’une incitation économique pour les auteurs, afin que nous puissions tous bénéficier de plus de contenus. Lorsque les éditeurs abusent du système pour justifier leur propre existence, lorsqu’ils déforment les limites de la zone de validité du droit d’auteur, lorsqu’ils usent de menaces de contentieux sans fondement pour supprimer la diffusion de travaux appartenant au domaine public, c’est toute la communauté qu’ils dépossèdent.
  • Trop souvent les revues, les galeries et les musées ne sont plus des disséminateurs de la connaissance – comme le suggèrent leurs nobles lettres de mission – mais des censeurs du savoir, parce que censurer, c’est la seule chose qu’ils font mieux que ce que fait Internet

 

Libération de 18952 articles scientifiques du domaine public. Marlène’s corner. En ligne, posté le 25 juillet 2011.
http://marlenescorner.net/2011/07/25/liberation-de-18-592-articles-scientifiques-du-domaine-public/

Twitter, FaceBook et Google+ pour les Nuls!

juillet 25, 2011

 

Merci à Fred Cavazza pour cette excellente synthèse sur Google+..

Cavazza, Frédéric. L’avenir de Google+ se dévoile. MédiasSociaux.  posté le 25 juillet 2011
http://www.mediassociaux.fr/2011/07/25/lavenir-de-google-se-devoile/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+mediassociaux+%28MediasSociaux.fr%29&utm_content=Netvibes

 

Innovation médicale: 29% des articles scientifiques…

juillet 21, 2011

proviennent des Etats-Unis, d’après une étude de PharmActua, basée sur des données Scival (Elsevier):

Quelques explications:

  • la taille du pays par rapport à l’Angleterre, la France, etc. mais cet argument n’est pas applicable pour ce « petit » pays que sont les Pays-Bas
  • une étroite collaboration antre les universités prestigieuses (Harvard, MIT, etc.) et l’industrie pharmaceutique
  • un recours à la collaboration avec des experts de différents pays
  • etc.

sans oublier, à mon sens, une orientation de Medline qui tend à privilégier les revues américaines…

http://www.pharmactua.com/2011/29-des-articles-scientifiques-publies-dans-le-monde-concernant-des-innovations-medicales-et-biologiques-emanent-des-etats-unis/

Google Scholar: à utiliser avec prudence!

juillet 19, 2011

Quelques rappels déjà évoqués ici, par un BU bibliothécaire:

  • Pas de listes des éditeurs commerciaux et des serveurs d’archives qu’il indexe
  • Pas d’informations sur le type de document traité et la période couverte
  • Couverture réelle non précisément connue
  • Opacité de l’algorithme de classement des résultats et de celui du calcul des citations
  • Des résultats moins complets que l’interface d’interrogation des bases natives

Vingtseptpointsept. Google scholar ratisse (trop) large. Posté le 17 juillet 2011. En ligne sous:
http://www.vingtseptpointsept.fr/2011/07/17/google-scholar-ratisse-trop-large/

Profil des utilisateurs français de Twitter

juillet 19, 2011

Une étude d’Ipsos dresse le profil-type de l’utilisateur de Twitter en France:

  • un homme (79%)
  • de 28 ans (79% ont entre 15 et 34 ans)
  • friands e vidéo en ligne et d’e-commerce
  • CSP+ (41%)

Rapporté par:

Molinaro, Fabrice. Qui sont les utilisateurs de Twitter en France? Les InfoStratèges, En ligne. Le 18 juillet 2011.
http://www.les-infostrateges.com/actu/11071236/qui-sont-les-utilisateurs-de-twitter-en-france

Bibliothèque virtuelle dans Second Life

juillet 12, 2011

Une version virtuelle de la future bibliothèque de Birmingham vient d’ouvrir ses portes dans Second Life, 2 ans avant l’ouverture de la future vraie bibliothèque…

Une bonne idée pour que les futurs lecteurs s’approprient les futurs lieux, à condition toutefois que ces lecteurs aient évidemment des avatars dans Second Life!

Thomas. Favoriser l’implication des usagers grâce à Second Life. Vagabondages, En ligne. Poste lé 7 juillet 2011.
http://www.vagabondages.org/post/2011/07/07/Favoriser-l-implication-des-usagers-gr%C3%A2ce-%C3%A0-Second-Life

Les documentalistes: bientôt reconnus d’intérêt (écologique) publique?!

juillet 8, 2011

(Information initialement diffusée par Benoit Thirion)

Si les documentalistes formaient davantage les utilisateurs à mieux utiliser les moteurs de recherche, cela aurait un impact positif sur l’environnement!

 »

« Pour la recherche sur l’internet, par exemple d’une destination de vacances, en utilisant un moteur de recherche, le fait de consulter 5 pages pendant à peine une minute chacune avant de trouver l’information donne lieu à l’émission de 10 g d’équivalent CO2. Pour les 29 millions d’internautes estimés en France (chiffres 2009) cela représenterait près de 288.00O T d’équivalent CO2.

Selon l’Ademe, mieux cibler les recherches avec un mot clé précis permettrait à chaque internaute un gain en émission de CO2 équivalent à celles de 40 km parcourus en voiture. »

http://www.google.com/hostednews/afp/article/ALeqM5ivC8eVKEnLd1TtNMNxEG0aT_Lb8A?docId=CNG.cdd34b5c87d6a6bdf8afcfe3243e84fb.a1

 

 

 

Ressource: Facebook pour les bibliothèques

juillet 6, 2011

Indispensable… Bibliomancienne publie cette sélection de ressources…

http://bibliomancienne.wordpress.com/2011/06/19/facebook-pour-bibliotheques-et-autres-lieux-de-culture-les-ressources-essentielles/

 

 

Quand les scientifiques donnent leur avis sur la Bibliothèque du futur

juillet 6, 2011

Cédric Villani, jeune mathématicien, lauréat de la Médaille Fields 2010 et Directeur de l’Institut Henri Poincaré, illustre son propos par une visite de la bibliothèque de l’établissement qu’il dirige. En une dizaine de minutes, ce personnage truculent et à  l’esprit brillamment curieux, évoque son attachement au lieu « bibliothèque », sa vision des bibliothécaires et des documentalistes de demain, ainsi que ses attentes quant à l’évolution du rôle de la bibliothèque en tant que lieu de transmission de l’information orale.
De l’autre côté, le Professeur Gilles Vassal, Cancérologue, Directeur de la Recherche Clinique et Translationnelle de l’Institut Gustave Roussy, est posément installé dans la bibliothèque du centre de lutte contre le cancer où il exerce. Il aborde avec sagacité, la question de la fonction et des enjeux de la bibliothèque de demain, au sein des établissements de santé. Pour ce faire, il s’appuie sur le cas concret de l’évolution de la bibliothèque de l’Institut Gustave Roussy.

Ces deux témoignages s’inscrivent dans le cadre plus large d’une série de quatre petits films dans lesquels EBSCO donne la parole aux différents publics des bibliothèques et centres de documentation français.

Découvrez ces deux témoignages vidéo sur le site : www.ebsco.com/temoignages