Archive for décembre 2010

Elargir l’audience des blogs scientifiques

décembre 30, 2010

C’est l’ambition du Science Blog du Guardian…

L’idée est d’exploiter l’expertise scientifique et de la diffuser en même temps. “Ce réseau de blogs n’est pas seulement créé pour que les autres blogueurs scientifiques les lisent ; il ne s’adresse pas qu’aux autres scientifiques“.

Le réseau a l’intention d’atteindre (et de divertir/faire enrager/informer) le plus possible de personnes.

Rapporté par Megan Garber dans OWNI et dans le dernier ouvrage d’Hervé Le Crosnier: Internet, la révolution des savoirs. La documentation française, 2010. 
 

Publicités

TWITTER : pour ou contre du point de vue informationnel

décembre 30, 2010

Rien de nouveau, juste une synthèse personnelle qui sollicite vos commentaires

 POUR:

–         Idéal pour promouvoir les blogs, générer rapidement du trafic sur un site web, créer un « buzz », se faire connaître-reconnaître, etc.

–         Adapté parfaitement à la diffusion d’annonces, de jobs, plans marketing et communication.

–         Permet de rester en contact/animer son réseau

–         Instantanéité, flexibilité (smartphone), communication directe sans a priori ni barrières

–         Veille rapide, identification d ‘experts

 CONTRE:

–         Twitter ne sert à rien sauf à se divertir, beaucoup de conversations « vides », épicentre du micro-rien, beaucoup de bruit

–         Mélange tweets pro et vie perso

–         Seulement 4% d’information (40% sont du bavardage sans intérêt)

–         Faible valeur ajoutée de l’émetteur : la limitation de la taille du message restreint analyse et commentaires

–         Instantanéité: pas d’analyse, pas de recul, beaucoup de redondance, diffusion de clichés-canulars-erreurs, etc.

–         Très peu d’interaction : 71% des tweets n’entraînent aucune réaction

–         Pas de population ciblée, pas de contrôle de l’information envoyée

–         Veille très superficielle, difficile à capter du contenu de qualité, flot d’info intense et incessant.

–         Dans les conférences : distraction du discours principal, peu d’interaction, superficialité des propos

–         Aucune capitalisation de la connaissance: difficile de retrouver une info qui reste essentiellement volatile

– Instabilité technique

–         Chronophage, dépendance ( ?), dispersion intellectuelle

Conclusion : Twitter a une fonction sociale, bien plus qu’informationnelle

Source :
http://scienceintelligence.wordpress.com/tag/twitter/

http://maniacgeek.wordpress.com/2010/12/29/twitter-ne-sert-a-rien/

http://flecampus.ning.com/forum/topics/pour-ou-contre-le

Twitter « stagne » en France et aux US

décembre 30, 2010

Même si elle est un peu moins rapide qu’en 2009, la progression de l’audience de Twitter reste quand même impressionnante… avec un pic à 100 millions d’utilisateurs.

Comme Facebook, l’usage de Twitter tend à baisser aux Etats-Unis.

Parmi les applications sociales, Twitter talonne désormais Linked-in.

D’Harcourt, Pierre. L’audience de Twitter stagne en France et aux Etats-Unis. Le Journal du Net, 23 décembre 2010. En ligne:
http://www.journaldunet.com/ebusiness/le-net/twitter-stagne-en-france.shtml

Linked-in domine les « Business Social Networks »

décembre 15, 2010

Linked-In vient de passer le cap des 20 millions d’utilisateurs en Europe dont:

  • 5 millions au Royaume-Uni
  • 2 millions aux Pays-Bas
  • 1 Million en France
  • 1 Million en Allemagne (où Xing est plus utilisé)
  • etc.

Le réseau professionnel croît à raison d’1 million d’utilisateur supplémentaire tous les 10 jours… 85 millions au total en Décembre 2010.

Pour comparer les « Business social networks », Viadeo compte 35 millions d’utilisateurs dans le monde et la version gratuite est beaucoup plus restrictive que celle de Linked-In. Xing déclare 10 millions de membres.

Mon profil: http://fr.linkedin.com/in/hervebasset

Feugey, David. Linked-In passe le cap des 20 millions d’utilisateurs en Europe. Silicon.fr, en ligne le 10 décembre 2010:
http://www.silicon.fr/linkedin-passe-le-cap-des-20-millions-d%E2%80%99utilisateurs-en-europe-43335.html

   

Veille en temps réel: les outils essentiels

décembre 13, 2010

Le site luxembourgeois Veille.lu propose une bonne synthèse des outils utiles à la surveillance de l’e-reputation:

http://www.veille.lu/cms/veille/content.nsf/0/0F20EAEE6D9D346AC12577E000326449/$file/Rapport-veille-octobre2010public.pdf

En 2010, la quasi-totalité de la collaboration dans une entreprise se fait…

décembre 12, 2010

… au travers de courrier électronique!!!

« et environ les 3/4 des informations et connaissance d’une organisation sont stockées dans des emails… »

d’après une récente étude du cabinet Jemm Research.

Un utiliateur professionnel passe 41% de son temps ur cet outil (plus de 3 heures par jour!)

Fléchaux, Reynald. E-mail, future star déchue de l’échange d’information. Solutions Business l’Entreprise, En ligne. Posté le 23 novembre 2010.
http://solutionsbusiness.lentreprise.com/systemes-d-informations/e-mail-future-star-dechue-de-l-echange-d-information_a-12-318.html

Bibliographie médicale dans PubMed

décembre 12, 2010

Les premières pages du très patique guide de Bibliographie médicale de Philippe Eveillard sont disponibles dans Google Livre à cette adresse: lien

Eveillard, Philippe. Bibliographie médicale: 20 fiches pratiques, 100 équations pour optimiser vos recherches dans Medline -PubMed. Paris: ESTEM, 2003. ISBN 2-84371-211-4

PUB CONF: Comment gérer la dimension conversationnelle du réseau social SharePoint 2010 ?

décembre 7, 2010

CALINDA Software:

Venez découvrir en moins d’une heure les capacités uniques de notre solution SocialFactor, qui favorise la collaboration et les interactions sociales au sein du réseau social SharePoint 2010 ! Plus que du microblogging, SocialFactor apporte une véritable dimension conversationnelle au réseau social SharePoint 2010, permettant de démarrer des conversations transverses ou dans les communautés (avec MailSpace). Conversations, Newsfeeds, cartographie des échanges, pièces jointes, intégration avec le mail, tagging, rating, hashtags, Social Search, SocialFactor est la solution la plus complète et la plus simple d’utilisation du marché.

Découvrez comment SocialFactor, totalement intégré dans SharePoint 2010, permet même d’étendre le réseau social pour atteindre dans leur messagerie des participants internes ou externes à l’entreprise !

http://www.calindasoftware.com/index.php/en/component/jforms/3?view=form&dolidc=_21876_

Le marché de l’édition scientifique

décembre 5, 2010

 Quelques rappels sur le marché de l’IST à l’occasion de ce volumineux rapport de l’IG des bibliothèques:

  •  64% des revues IST sont publiées par des éditeurs commerciaux (30% par des sociétés savantes)
  • La part des articles publiés en libre accès est encore marginale
  • Les statistiques d’usage sont rarement complètes, … Le suivi d’un indicateur majeur, le coût par téléchargement, est de ce fait difficile à établir pour l’ensemble des ressources.
  • Les bibliothèques universitaires et de recherche constituent la première source de revenu des revues (entre 38 et 75% du CA), devant les entreprises (15 à 17%), etc.
  • Le nombre de revues académiques à comité de lecture était début 2009 d’environ 25 400 publiant au total environ 1,5 million d’articles par an.
  • Le secteur biomédical représente 30% des titres
  • La croissance annuelle du nombre de titres est d’environ 3,5%, celle du nombre d’articles de 3%.
  • Aujourd’hui, la quasi-totalité de ces périodiques paraît en ligne : en 2008, c’est le cas de 96% des titres en STM….
  • La population mondiale de chercheurs ayant été estimée en 2005 par l’Unesco à 5,5 millions.
  • Les revues en libre accès sont en expansion… Mais la proportion d’articles publiés en libre accès reste faible : de 2% à 4,6% de la production totale selon les estimations (2009)
  • Nombre total annuel de téléchargements d’articles dans le monde à 1,8 milliard (2008)
  • Grande concentration des éditeurs:Reed Elsevier, Thomson-Reuters, Wolters-Kluwer, Wiley-Blackwell, Springer, etc. 
  • Selon le statut (professeur, assistant, chargé de cours, autres), le nombre moyen d’articles lus par mois va d’un minimum de 11,2 à un maximum de 24,5, …. Les médecins sont les plus grands lecteurs d’articles
  • En 2005, le temps consacré par chercheur à la lecture était en moyenne de 143 à 159 heures par an et représentait une augmentation du nombre d’articles lus de +87% depuis 1977…
  • L’évaluation quantitative et qualitative de l’usage doit être améliorée, et s’accompagner d’études d’impact sur différents aspects (économies de coût résultant des contrats négociés, gains sur les coûts de fonctionnement des bibliothèques, effets sur l’activité de recherche) selon des méthodologies à élaborer ou consolider. 

 

Carbone, Pierre. Inspection générale des bibliothèques. Coûts, bénéfices et contraintes de la mutualisation des ressources électroniques : éléments de comparaison internationale et propositions. Rapport – n° 2010-012, octobre 2010. En ligne : http://media.enseignementsup-recherche.gouv.fr/file/2009/69/8/rapport_MRE_diffusion_159698.pdf

 

 

    

72 emails pros reçus par jour!

décembre 5, 2010

C’est la moyenne constatée par le cabinet Radicati aurpès de 120 de ses clients…

Source:  Business User Survey 2010, Radicati, Online 1st of Dec. 2010:
http://www.radicati.com/?p=6161