Archive for mai 2009

Impact du Web 2.0 sur la veille

mai 26, 2009

Les outils du Web 2.0 peuvent-ils faciliter l’activité du Veilleur? est une question assez courante. Mon avis personnel est: « faciliter » certainement pour certains types de veille mais en tout cas pas « remplacer » les outils payants spécialisés.

A part quelques confusions (MindMapping), ci-dessous une bonne synthèse (meilleure que la plupart des présentations sur le Web 2.0 que l’on trouve sur Slideshare)  réalisée par des étudiants…

http://www.slideshare.net/mariemule/les-impacts-du-web-20-sur-la-veille?src=embed

Publicités

Veille automatique: outils gratuits

mai 26, 2009

Le SERDA publie son étude sur les tendances en matière d’outils de veille, de moteurs de recherche et de solution collaborative.

Parmi les 200 professionnels interrogés (veilleurs, documentalistes, directeurs marketing, etc.), 61% déclarent utiliser des outils gratuits ou à faible coût (de type WebSite Watcher) pour leur veille automatique

Le réflexe Web 2.0

mai 25, 2009

« L’avènement indéniable des blogs/wikis et des flux RSS a fait exploser la quantité de données. Les utilisateurs ont maintenant ce réflexe de publier des informations, d’abord parce qu’ils ont des outils et ensuite parce qu’ils ont pris l’habitude de le faire à titre privé. Je note tout de même l’émergence de méthodologies et une prise de conscience des cadres qui essaient de canaliser et organiser les usages« .

Bruno Etienne, PDG de KbCrawl, interviewé par le Journal du Net

Les entreprises européennes et le Web 2.0

mai 14, 2009

D’après une étude de Forrester Consulting menée pour Adobe en Décembre 2008, les entreprises seraient plus enthousiastes par l’utilisation des services Web 2.0 que les employés eux-mêmes.

  • Les outils préférés des employés pour collaborer:
    • 3% pour les blogs et Wikis
    • 5% pour les réseaux sociaux
    • 9% pour les sites collaboratifs

 

  • En Europe, seulement 32% des entreprises ont adopté au moins une application Web 2.0 et 52% ne sont pas intéressées!
    Les taux sont sensiblement équivalent pour les entreprises américaines

« En matière de collaboratif, les technologies du Web 2.0 sont encore très peu adoptées. Le changement est difficile car il s’agit d’une
évolution, pas d’une révolution […]

Les professionnels en entreprise attendent qu’on leur propose des outils qui vont les accompagner dans la manière dont ils travaillent aujourd’hui vers de nouveaux modes de collaboration, pas de faire une rupture technologique.

 Notons aussi que la collaboration, par définition, exige que ce soit tous les contributeurs qui migrent de technologie et outils en même temps et
qu’il est nécessaire en cela de faire évoluer le plus petit dénominateur commun
« , fait remarquer Frédéric Massy, directeur marketing Europe du Sud chez Adobe, commanditaire de l’étude auprès de Forrester Consulting.

 

Etude Forrester Consulting:
http://www.journaldunet.com/solutions/intranet-extranet/actualite/face-au-collaboratif-2-0-le-courriel-fait-de-la-resistance/face-au-collaboratif-2-0-le-courriel-fait-de-la-resistance.shtml

Sur slideshare:
http://www.slideshare.net/bsaintorens/enqute-foresster-pour-adobe-sur-les-outils-web-20

EDF: l’une des premières entreprises Web 2.0 en France

mai 12, 2009

Le producteur d’électricité serait, avec Danone, l’une des rares entreprises de l’Hexagone a avoir réussi son projet d’Intelligence collective…

Un projet très ambitieux (appelé Hermès) a été mené par une équipe de 6 personnes de la R&D dès Septembre 2006, en lien avec la société de veille Digimind. Le résultat semble prometteur: 7000 sources d’information sont surveillées, 25000 posts ont été publiés dans les blogs internes par des experts, 90 wikis communautaires ont été créés… mais encore relatif: seuls 1200 employés (sur 158 000 que compte l’entreprise) sont réellement actifs. La plateforme de KM est victime des freins bien connus: surcharge d’information, culture du secret, crainte de perdre son pouvoir, et difficulté à formaliser ses connaissances.

à lire: Barbaux, Aurélie. EdF généralise le Web 2.0 à toute l’entreprise. l’Usine nouvelle, N°3146, 7 mai 2009, p. 49

Présentation du projet pour le GFII: http://www.gfii.asso.fr/IMG/pdf/testard_vaillant.pdf

90% des chercheurs français n’ont jamais publié sur un blog!

mai 11, 2009

C'est le constat (amer) d'une étude menée par l'INIST et le CNRS (consultale sous: http://www.iscc.cnrs.fr/IMG/pdf/synthese.pdf

Et ce n’est pas par mépris de la communication ou de la vulgarisation: 85% déclarent avoir été impliqué dans ce type de projets, 60% serait prêt à contribuer à un forum ou à un wiki scientifiques.

Ce n’est pas non plus parce qu’ils ne sont pas « sociaux » que les Scientifiques boudent les FaceBook, Scilinks etc.

SciLink revendique 40,000 membres mais c’est oublier me rappelait David Bradley (auteur du blog ScienceBase http://www.sciencebase.com/ ) qu’il y 10-15 ans BioMedNet regroupait plus de 600,000 membres, ChemWeb 200,000!!!

La raison de cette lente adoption, malgré le fourmillement d’applications dites Science 2.0, réside probablement dans l’absence de la « killer application« , le service qui apportera à la fois la convivialité d’une pause-café d’un Congrès, la simplicité d’un drag & drop pour publier et en même temps une plus-value sur le CV de l’auteur…

Innovation et IST

mai 7, 2009

A lire ce mois-ci dans la revue Innovation (N°22, Mai 2009), un très bon dossier sur l’IST dans un contexte d’innovation… avec ma modeste contribution sur la capitalisation…
Dans ce même numéro, une double-page sur la dernière version de KBCrawl, un outil de surveillance très efficace pour la veille scientifique, règlementaire, concurrentielle, etc.

Un petit aperçu du contenu de ce numéro sur: http://www.innovationonline.eu/magazine-innovation/presentation.php

CASPi: les 4 phases du cycle de l’information

mai 6, 2009

Collecter
Analyser
Stocker et
Partager l’Information

Un système d’information intégré devrait être cohérent sur ces 4 phases du cycle de l’information.

Adapté de FUMSI (Find, Use, Manage and Share Information): www.fumsi.com